Le château

Le château bâti au XVIe siècle fut réaménagé et agrandi aux XVIIe et XVIIIe siècles. Entouré d’un parc paysager de la fin du XIXe siècle, le bâtiment se compose d’un corps de logis flanqué au nord de deux tours d’angle circulaires, et au sud de deux pavillons carrés enserrant une terrasse. Deux ailes basses de communs entourent une cour que fermait encore en 1824 un quatrième corps de bâtiment. A l’intérieur, on trouve un grand escalier du XVIIe siècle, et quelques éléments de décor du XVIIIe siècle (copyright “Ministère de la Culture, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine”).

Sous l’ancien régime, le château employait un régisseur, chargé de la direction des travaux, et tout un personnel de services.

Entre 1640 et 1720, le château et son domaine ont appartenu à une seule et même famille, les Garaud. Après cette date, la période de prospérité s’est achevé et les biens furent vendus. Il n’est resté que le château lui-même et une dizaine d’hectares de terres cultivables. Le bois d’autan a été vendu par parcelles à une dizaine d’acquéreurs. Les fermes En Selve, Le Portail, Bordevieille furent elle aussi vendues. La briqueterie resta propriété du château jusqu’au XXè siècle.

A la date du 13 mai 1974, le château fut retenu par la commission archéologique de l’association des Vieilles maisons françaises pour faire partie du « Patrimoine historique » en raison de son caractère historique, architectural et esthétique.
Le château a été inscrit aux monuments historiques en 2001 (arrêté du 23 août). Les éléments protégés sont les suivants : le château en totalité, avec le sol de sa parcelle d’assiette, l’escalier de jardin du XVIIIe siècle, le talus planté de pins parasol à l’ouest du château.

Le château est une propriété privée et ne peut pas se visiter.

Sources : « Vieillevigne et son passé » de Paul Vila et Médiathèque de l’architecture et du patrimoine du Ministère de la Culture

La population de Vieillevigne

La population de Vieillevigne

« En 1878, la population était d’environ 250 à 270 habitants (d’après les travaux de l’abbé Massot). »

Les chiffres donnés par l’INSEE montrent une forte diminution de la population puis une augmentation :

Année 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
Population 120 123 111 124 153 174 287

Monsieur Paul Villa avait recensé dans son ouvrage les grandes familles du village :

Les seigneurs de Vieillevigne sont retrouvés dans les actes qu’ils ont signés :
En 1271 : la Famille Pictavin.
En 1341 : la Famille De Gavarret.
En 1534 : la Famille De Latour.
En 1500 : installation de la Famille De Lapersonne à Vieillevigne.
En 1673-1790, la Famille Delquie est citée dans des écrits du village.
La Famille De Garaud a compté des seigneurs de Vieillevigne dont certains ont été ensevelis dans l’église.
La Famille D’Escouloubre est mentionnée comme seigneurie de Vieillevigne en 1720.
Les familles Miquel, Lapeyre, Crouzil, Massot, Catala, Bedrune ont été retrouvées dans les registres de Vieillevigne.

D’après l’ouvrage de Paul Villa : Vieillevigne et son passé